Mausolée des patriotiques Thai Phien – Tran Cao Van

M. Thai Phiên (1882-1916) originaire du village de Nghi An, commune de Hòa Phát, Hoa Vang, province de Quang Nam. En 1904, Thai Phien participa avec Duy Tan et Phan Bôi Châu au mouvement Dông Du ‘‘aller voir les pays de l’est asiatique’’. Depuis 1913, il fut un des leaders du mouvement de Viet nam Quang phuc Hoi ‘‘l’association pour la restitution de la gloire du Viet nam’’ de la partie Centre du Viet Nam.

 M. Tran Cao Vân (1866-1916) naquit à Tu Phú, Da Hoang, Dien Ban, Quang Nam. Après la défaite de la Capitale (1885), il alla à la pagode Cô Lâm (dans les montagnes de Quang Nam). En 1892, il vint à Binh Dinh an tant qu’enseignant et mena des activités révolutionnaires comme le soulèvement contre les français. Tran Cao Van lança une théorie de Trung phien dich, participa aux manifestations contre les taxes au Centre en 1908. Au début de 1916, Thai Phien et Tran Cao Van rencontrèrent l’empereur Duy Tan afin de se mettre d’accord sur un plan de soulèvement contre les Français. Ce projet eut malheureusement des fuites, cette action fut avortée. Lui, Tran Cao Van et l’empereur Duy Tan furent arrêtés quand les trois prirent le chemin vers une base le 4 mai 1916. Le 17 mai 1916, avec ses deux collègues Nguyen Quang Sieu et Ton That De et d’autres participants furent condamnés par les colonialistes français et la Cour à être coupés leurs têtes à Chém (An Hoa, ville de Hué). Leurs corps furent exhumés dans une fosse.     

En juin 1925, Madame Truong Thi Duong, une camarade de lutte de l’Association Viet Nam Quang phuc Hoi transféra discrètement ses restes  de An Hoa vers une tour de Hoa thuong Kiet Mao de la commune de Thuy Xuan. 11 jours après face aux risques, Mme Duong revint de Quang Tri et fit une fosse dans les collines de Tu Hieu.

 
Informations touristiques
Lettre d'information
---