Tombeau de Dong Khanh (Tu Khanh)

Situé dans une campagne bien tranquille dans le hameau de Thuong Hai, commune de Thuy Xuan, ville de Hué et dans un espace de tombeaux des proches de la famille royale dont les tombeaux de Thieu Tri (grand-père), tombeau de Tu Duc (Oncle et Père adoptif).

Dong Khanh fut décédé sans avoir eu le temps de faire construire pour lui-même son tombeau. Thanh Thai fut nommé l’empereur, à cause des difficultés économiques, au début il utilisa le palais Trung Tu renommé Ngung Hy pour organiser des cultes à Dong Khanh. L’enterrement de son corps fut tout simple sur une colline nommée Ho Thuan, à 30 m vers l’ouest. L’ensemble porte le nom de Tu Lang.

En août 1916, trois mois après son accès au trône, l’empereur de Khai Dinh restaura le palais de cultes et fit construire le tombeau pour son père, jusqu’en juillet 1917 ces trauvaux furent achevés. Le palais Ngung Hy et les édifices Ta, Huu Tung Vien, Ta, Huu Tung Tu continuèrent encore des travaux de restauration jusqu’en 1923. Construit durant une longue période, le tombeau de Dong Khanh prit une empreinte de deux écoles d’architecture. Dans le secteur sépulture, les édifices restent encore traditionnels en particulier le palais Ngung Hy, un musée de laques les plus connues. Au contraire à l’aspect traditionnel de la sépulture, la partie tombe est totalement européenne, tant sur le plan architectural que sur les motifs de décor et les matériaux de construction. Dans une certaine mesure, c’est un exemple réussi dans l’intégration de nouvelle conception ordinaire au tombeau royal pour que le tombeau de Dong Khanh soit en parfaite harmonie avec le paysage.

 
Informations touristiques
Lettre d'information
---